Récente publication:

VAN GIJSEGHEM, H. (2017). Narcissisme, machiavélisme et psychopathie: la Triade Sombre (the Dark Triad). Psychologie Québec, 34, no 2. 37-39.

En 2002, Paulhus et Williams ont proposé le concept de la Triade Sombre, une constellation de la personnalité en trois dimensions distinctes mais qui se chevauchent plus ou moins, soit le Narcissisme (grandiosité), le Machiavélisme (manipulation) et la Psychopathie (exploitation), une disposition sous-clinique. On ne parlera donc pas ici de «trouble de la personnalité» du fait que les échelles qui mesurent ces dimensions n’atteignent pas nécessairement un tel niveau.

Probablement plus nombreux dans les domaines de l’entreprise, de la politique ou des grandes Organisations que dans les sphères clinique et judiciaire, ces sujets apparemment normaux peuvent faire plus de dommages que ceux atteints de véritables Troubles de la Personnalité.

Depuis l’introduction de ce concept clinique, des dizaines de recherches empiriques confirment sa pertinence et au moins trois outils dûment validés permettent d’identifier la conjonction de ces trois dimensions dans une personnalité. La Triade sombre est probablement le premier concept qui permet de comprendre le comportement et les motivations de ceux qui réussissent à dominer et à intimider autrui sans enfreindre la loi.

Lien sur le Web : https://www.ordrepsy.qc.ca/psychologie-quebec